SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 November 2022, Tuesday |

Paris à l’Organisation Mondiale de la Santé : Respectez les engagements pris pour lutter contre l’exploitation sexuelle

Paris a appelé l’Organisation mondiale de la santé à respecter son engagement à lutter contre l’exploitation sexuelle de ses employés, après que des accusations aient été portées contre certains d’entre eux lors de la réponse de l’organisation à l’épidémie d’Ebola au Congo.

Le gouvernement français a demandé au directeur de l’organisation, Tedros Adhanom Ghebreyesus, de « respecter sa promesse d’élaborer un plan d’action pour lutter contre les abus et l’exploitation sexuels par le personnel de l’OMS », après que des enquêteurs indépendants ont découvert des dizaines d’accusations à l’encontre du personnel lors de la réponse à l’épidémie d’Ebola au Congo.

Et un comité délégué par l’Organisation mondiale de la santé a indiqué qu' »il y a plus de 80 personnes accusées d’inconduite sexuelle », soulignant que « 21 d’entre elles travaillaient pour l’organisation pendant le déclenchement de l’épidémie. »

Selon les observateurs, « ces résultats font du Congo le théâtre du plus grand scandale de ce type dans l’histoire des missions sur le terrain associées aux Nations unies. »

L’appel lancé par la France à M. Gebresos pour qu’il agisse dans les dix jours intervient moins d’une semaine après que la France, l’Allemagne et d’autres pays de l’Union européenne ont annoncé qu’ils le nommeraient pour un second mandat de cinq ans.