SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 9 February 2023, Thursday |

Paris salue la « trêve des attaques verbales » avec Ankara

« Il y a une trêve dans les attaques verbales », a déclaré le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian à BFM-TV. C’est une bonne chose, mais ce n’est pas suffisant », a-t-il déclaré, ajoutant que la relation bilatérale est maintenant « dans une phase de reprise ».

Il a ajouté : « Arrêter les attaques verbales ne signifie pas des actes, et nous attendons des actes de la part de la Turquie sur les dossiers sensibles, notamment en Libye et en Syrie, ainsi qu’en Méditerranée orientale et sur le dossier chypriote. »

Après des mois de tensions, le président français Emmanuel Macron a rencontré son homologue turc lundi à Bruxelles dans un « climat apaisé », et ils se sont engagés à « travailler ensemble » sur les dossiers libyen et syrien, selon Paris.

La France et de nombreux pays demandent le départ des forces étrangères et des mercenaires – les Nations unies ont estimé leur nombre à environ 20 mille fin 2020 – déployés en Libye pour renforcer les espoirs de paix dessinés ces derniers mois dans ce pays.

Elle concerne les forces turques et les mercenaires syriens déployés par la Turquie, ainsi que les mercenaires du groupe privé russe Wagner.

« Il y avait un peu d’ouverture », a déclaré Le Drian. « Nous allons commencer à travailler avec les Turcs sur la question de la Libye, notamment sur les milices, car ils sont partisans du déploiement de milices en Libye. »

En Méditerranée orientale, où un incident a eu lieu entre des navires de guerre turcs et français en juin 2020, Paris a soutenu Athènes contre les ambitions gazières d’Ankara.

En octobre, Erdogan a mis en doute la « santé mentale » de Macron, l’accusant de lancer une « campagne de haine » contre l’islam, parce qu’il a défendu le droit de dessiner des caricatures du prophète Mohamed et ses déclarations contre l’extrémisme islamique en France.

    la source :
  • AFP