SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 November 2022, Monday |

Pessimisme ukrainien concernant les nouvelles négociations avec la Russie

Un état de pessimisme domine l’État ukrainien avant le début des négociations russo-ukrainiennes avec la médiation de la Turquie, de sorte qu’un haut responsable ukrainien a déclaré avant les négociations qu’il ne s’attend pas à une avancée majeure pour mettre fin à la guerre entre les deux pays. « Je ne pense pas qu’il y aura une avancée sur les questions principales », a déclaré lundi Vadim Denisenko, conseiller du ministère de l’Intérieur.

Et le négociateur ukrainien David Archamia a déclaré que le prochain cycle de négociations directes entre l’Ukraine et la Russie se tiendra en Turquie entre lundi et mercredi.

Les précédents cycles de négociations directes entre les deux parties n’ont pas permis de réaliser des progrès significatifs en termes d’arrêt de la guerre que la Russie mène contre l’Ukraine depuis le 24 février.

Dimanche, le bureau du président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré dans un communiqué qu’il avait dit à son homologue russe, Vladimir Poutine, lors d’un appel téléphonique, la nécessité d’un cessez-le-feu et de l’amélioration des conditions humanitaires en Ukraine après l’invasion russe.

Dans la déclaration qui a suivi l’appel, le bureau a ajouté : « Erdogan a noté l’importance d’un cessez-le-feu entre la Russie et l’Ukraine, apportant la paix et améliorant les conditions humanitaires dans la région. »
Le communiqué précise que les deux dirigeants ont convenu que le prochain cycle de négociations de la commission de paix entre l’Ukraine et la Russie se tiendrait à Istanbul.

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Çavuşoğlu, qui s’est entretenu par téléphone avec son homologue russe Sergueï Lavrov dimanche, a déclaré que la Turquie réalise l’étendue de la confiance et de la responsabilité lorsqu’il s’agit de tenir des pourparlers entre l’Ukraine et la Russie à Istanbul.

« Nous espérons que les réunions aboutiront à un cessez-le-feu permanent et conduiront à la paix », a ajouté Çavuşoğlu sur Twitter.