SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 December 2022, Sunday |

Philippines : Le bilan du typhon Ray s’élève à 20 morts

Les autorités philippines ont annoncé, samedi, que plus de 20 personnes ont été tuées par le typhon le plus puissant qui ait frappé le pays, ajoutant que la catastrophe avait laissé de lourds dégâts dans les zones les plus touchées du centre et du sud de l’archipel.

Depuis jeudi, plus de 300 000 personnes ont été contraintes de quitter leur domicile et les sites touristiques à cause de l’ouragan Ray, qui a entraîné des coupures d’électricité et des coupures de télécommunications dans de nombreuses régions après avoir détruit des tours de télécommunications, fait tomber des poteaux électriques, déraciné des arbres et démoli des maisons.

Lorsque « Ray » a touché la célèbre île touristique de Siargao jeudi, il s’agissait d’un ouragan super puissant, dont les vents associés atteignaient 195 kilomètres par heure.

Et la vitesse de ces vents a diminué à 150 kilomètres par heure vendredi, à mesure que le typhon avançait dans l’archipel, provoquant de graves dégâts, selon l’autorité météorologique philippine.

Vendredi après-midi, il a touché l’île septentrionale de Palawan, destination touristique très prisée, avant de se diriger vers la mer de Chine méridionale en direction du Vietnam.

« C’est l’une des tempêtes les plus puissantes qui aient frappé les Philippines en décembre au cours de la dernière décennie », a déclaré Alberto Bocanegra, responsable de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge aux Philippines.

« Plus de 18 000 militaires, policiers, garde-côtes et pompiers vont se joindre aux efforts de recherche et de sauvetage dans les zones les plus touchées », a déclaré à l’AFP Mark Timbal, porte-parole de l’Agence nationale des catastrophes.

Aussi, il a ajouté que les « dégâts sont importants » à Surigao et Siargao, les deux régions durement touchées par le cyclone.

Au moins trois personnes ont été tuées et des dizaines d’autres blessées à Surigao, a déclaré le maire de la ville, Ernesto Matugas, à la télévision ABS-CBN, portant le bilan à 21 morts.

De plus, Bocanegra a noté que la panne d’électricité affectera l’approvisionnement en eau.

Les Philippines, qui sont considérées comme l’un des pays les plus vulnérables face au changement climatique, sont frappées chaque année par une vingtaine de typhons qui sèment la destruction dans les maisons et détruisent les récoltes et les infrastructures dans des régions qui souffrent déjà de la pauvreté.

Le super typhon Haiyan a été le plus meurtrier des typhons aux Philippines, avec 7 300 morts ou disparus en 2013.