SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 9 December 2022, Friday |

Plus de 730 personnes arrêtées en Russie lors de manifestations contre la mobilisation

Selon une organisation de défense des droits de l’homme, plus de 730 personnes ont été arrêtées samedi dans différentes régions de Russie lors de manifestations contre la mobilisation, trois jours après que le président Vladimir Poutine a ordonné la première mobilisation générale en Russie depuis la Seconde Guerre mondiale en raison du conflit en Ukraine.

OVD-Info, une organisation indépendante de surveillance des manifestations, a déclaré avoir connaissance d’arrestations dans 32 villes différentes, de Saint-Pétersbourg à la Sibérie.

Les rassemblements non autorisés sont illégaux au regard de la loi russe, qui interdit également toute activité jugée offensante pour l’image des forces armées.

Lors d’un rassemblement à Moscou, une femme en fauteuil roulant a saisi une pancarte sur laquelle on pouvait lire « Voulez-vous être comme moi ? ».

Des images de la même manifestation ont montré des officiers russes faisant monter des hommes et des femmes dans des camions de police.

Il convient de noter que le président russe Vladimir Poutine a annoncé mercredi dernier que des centaines de milliers de Russes avaient été appelés à combattre en Ukraine, avertissant l’Occident que Moscou « utiliserait tous les moyens » à sa disposition pour se défendre.

Il a souligné que « ce n’est pas un truc ou une blague », accusant les pays occidentaux de vouloir « détruire » la Russie et de recourir au « chantage nucléaire » à son encontre, laissant entendre qu’il est prêt à utiliser l’arme nucléaire.

Face à une contre-attaque fulgurante des forces ukrainiennes, le président russe semble avoir choisi de compter sur une escalade du conflit avec une mesure qui ouvre la porte à l’envoi de plus de soldats russes dans l’est de l’Ukraine, rapporte Reuters.

Après avoir annoncé mardi que des référendums seraient organisés dans quatre régions de l’est et du sud de l’Ukraine occupées par la Russie, à partir de vendredi, concernant leur rattachement à la Russie, cette décision de la mobilisation constitue un tournant important dans le conflit.

    la source :
  • Reuters