SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 1 October 2022, Saturday |

Pour des raisons techniques… les négociations entre la Russie et l’Ukraine ont été reportées

Le chef de la délégation de négociation pour Kiev et assistant du président ukrainien, Mykhailo Podoliyak, a annoncé le report de la session de négociation avec la Russie à demain.

Et il a ajouté, dans des tweets via Twitter, qu’un délai technique avait été donné aux délégations jusqu’à demain afin de tenir davantage de discussions individuelles.

Une communication continue mais difficile

Cela est intervenu après le lancement de la quatrième série de pourparlers vidéo entre les parties ukrainienne et russe, au cours de laquelle Podolyak a révélé que la communication entre les deux parties est difficile, mais continue.

Il a tweeté une photo montrant la partie ukrainienne assise dans une salle et devant un grand écran pour dialoguer avec la délégation russe.

Il a également souligné que la position de son pays n’a pas changé, expliquant que les négociateurs discuteront d’un cessez-le-feu global, du retrait des forces russes, ainsi que des garanties de sécurité.

Un optimisme prudent

Ce cycle intervient dans une atmosphère d’optimisme prudent de la part de la Russie, en particulier après que le délégué russe aux pourparlers, Leonid Slutsky, a confirmé dans des déclarations hier qu’il y avait eu des progrès substantiels, considérant qu’« il est possible de parvenir bientôt à une position commune entre les deux délégations ».

La partie ukrainienne compte sur la « prudence » sur une évolution de la position russe sur l’opération militaire et ses objectifs sur le territoire du voisin occidental.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky exige également que les négociateurs organisent une rencontre directe entre lui et son homologue russe Vladimir Poutine, ce que le Kremlin n’a pas catégoriquement rejeté, mais il a demandé de préciser les cadres et les objectifs d’une telle rencontre, si elle avait lieu.

Il y a trois jours, Poutine évoquait « quels progrès » avaient eu lieu lors de ces pourparlers, qui ont lancé leur premier tour à la fin du mois dernier (février 2022), sans préciser la nature ou les limites de ces progrès.