SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 September 2022, Tuesday |

Pour faire face à la Turquie, le parlement grec approuve un énorme contrat d’armement

Alors que les tensions s’intensifient en mer Égée, le Parlement grec a approuvé des dépenses de défense supplémentaires, que les responsables de la défense décrivent comme nécessaires pour faire face aux tensions actuelles avec la Turquie voisine.

Tard mardi, le Parlement a approuvé l’achat de torpilles allemandes, de 3 frégates françaises et de 6 chasseurs d’attaque français Rafale.

Athènes avait déjà commandé 18 Rafale en 2021, alors que la Turquie remettait ouvertement en cause la souveraineté de la Grèce sur des îles de la mer Égée. Les 6 premiers appareils ont déjà été livrés.

« Avec ce chaos, l’histoire, le droit international, les traités et la géographie sont falsifiés », a déclaré le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis au Parlement, pour justifier ces achats.

Récemment, plusieurs responsables du gouvernement turc, dont le ministre des affaires étrangères Mevlüt Çavuşoğlu, ont déclaré que la Grèce perdait ses droits souverains sur de nombreuses îles de la mer Égée orientale parce qu’elle les a militarisées.

Ankara a également envoyé des lettres similaires aux Nations unies, affirmant que la militarisation des îles n’était pas autorisée par les traités de Lausanne (1923) et de Paris (1947).

D’autre part, Athènes a déclaré que les nombreux navires de débarquement stationnés sur la côte occidentale de la Turquie menacent les îles, ce qui explique la décision de les équiper pour la défense.

L’approbation parlementaire des dépenses de défense supplémentaires a été jugée certaine, car le Nouveau parti démocratique de Mitsotakis dispose d’une majorité absolue à la Chambre.