SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 November 2022, Monday |

Pour la première fois depuis plus de 6 mois, Netanyahu comparaît devant un tribunal dans des affaires de corruption

Aujourd’hui, mardi, l’ancien Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a comparu devant le tribunal pour la première fois depuis plus de six mois dans le cadre des affaires de corruption qui le visent.

Netanyahu est entré dans la salle d’audience accompagné de son avocat, de son plus jeune fils Avner et de deux partisans du Likoud.

Et ses avocats ont demandé un report de l’audience d’aujourd’hui, après qu’un autre témoin ait présenté de nouvelles preuves selon lesquelles l’épouse de Netanyahu, Sara, aurait accepté un bracelet coûteux en cadeau de deux riches amis de Netanyahou, le producteur hollywoodien Arnon Milchan et le milliardaire australien James Packer.

De plus, les avocats ont déclaré que l’ancien Premier ministre et son épouse ont été surpris par les nouvelles allégations, et qu’ils ont le droit d’étudier les preuves avant que le témoin, Nir Hefetz, un ancien assistant de Netanyahu, puisse parler.

La présence de sécurité autour du palais de justice était beaucoup plus faible que lors des sessions précédentes, lorsque Netanyahou était encore Premier ministre.

En effet, Netanyahu est accusé de fraude, d’abus de confiance et de corruption dans trois affaires distinctes, la première impliquant la réception présumée par Netanyahu de cadeaux d’une valeur de plusieurs centaines de milliers de dollars de la part d’amis fortunés, dont Milchan et Packer.

Et dans la deuxième affaire, Netanyahou est accusé d’avoir obtenu une publicité positive pour lui dans un grand journal israélien, en échange de son soutien à un projet de loi qui aurait nui au principal opposant du journal.

La troisième affaire, surnommée l’affaire 4000, concerne le complot de Netanyahou visant à accorder des centaines de millions de dollars d’avantages fiscaux au propriétaire du géant israélien des télécommunications Bezeq en échange d’une publicité positive sur le site d’information Walla de la société.

    la source :
  • Associated Press