SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 13 August 2022, Saturday |

Pour protester contre le départ du navire russe… L’Ukraine convoque l’ambassadeur de Turquie

« Nous regrettons que le navire russe (Jibek Joly) chargé de céréales ukrainiennes volées ait été autorisé à quitter le port de Karasu malgré les preuves présentées aux autorités turques », a écrit sur Twitter le porte-parole du ministère ukrainien des Affaires étrangères, Oleg Nikolenko.

« L’ambassadeur de Turquie à Kiev sera convoqué au ministère ukrainien des Affaires étrangères pour clarifier cette situation inacceptable », a-t-il ajouté.

Auparavant, les données de suivi des navires de Refinitiv avaient indiqué que le cargo battant pavillon russe (Jibek Joly), soupçonné d’être chargé de céréales ukrainiennes volées, avait quitté le port de Karasu, dans le nord-ouest de la Turquie, mercredi 6 juillet.

L’ambassadeur d’Ukraine en Turquie a déclaré que le navire avait été saisi par les autorités turques. Reuters a rapporté plus tôt que Kiev avait demandé à Ankara de la détenir.

Le ministère russe des Affaires étrangères a démenti les informations selon lesquelles le navire avait été saisi, affirmant qu’elles étaient fausses.

Kiev accuse Moscou d’avoir volé du grain sur les terres saisies par ses forces depuis le début de l’invasion fin février. Le Kremlin nie cela.

Le responsable ukrainien a déclaré : « Suite à notre demande, le navire Jibek Joly a été arrêté au port de Karasu… Ces allégations font l’objet d’une enquête approfondie. »

Un responsable du ministère ukrainien des Affaires étrangères a transmis à Reuters des informations de l’administration navale ukrainienne selon lesquelles le Jipek Joly de 7 146 tonnes avait chargé sa première cargaison, environ 4 500 tonnes de céréales ukrainiennes, depuis le port de Berdyansk, occupé par la Russie, dans le sud de l’Ukraine.

    la source :
  • Reuters