SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 December 2022, Friday |

Poutine à la veille de la cérémonie d’annexion : « Toutes les erreurs doivent être corrigées »

Le président russe Vladimir Poutine organisera vendredi une cérémonie d’annexion de quatre régions ukrainiennes, alors que son homologue ukrainien a appelé à faire face à Poutine si la Russie voulait éviter les conséquences les plus néfastes de la guerre.

L’annexion prévue par la Russie des régions occupées de Donetsk, Lougansk, Kherson et Zaporijjia en Ukraine a suscité une large condamnation de la part de l’Occident, et le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a qualifié cette affaire d’ « escalade dangereuse » qui compromettrait les perspectives de paix.

« La guerre peut encore être arrêtée, mais pour l’arrêter, nous devons arrêter cette personne en Russie qui veut la guerre plus que la vie », a déclaré le président ukrainien Volodymyr Zelensky dans un discours jeudi.

Les quatre régions s’étendent sur une superficie d’environ 90 000 kilomètres carrés, ce qui représente environ 15 % de la superficie totale de l’Ukraine, et équivaut à la taille de la Hongrie ou du Portugal.

Des responsables du gouvernement russe ont déclaré que les quatre régions passeraient sous la protection nucléaire de Moscou une fois qu’elles seraient officiellement annexées, et Poutine a déclaré qu’il pourrait utiliser des armes nucléaires pour défendre le territoire russe si nécessaire.

De son côté, l’Ukraine affirme qu’elle cherchera à récupérer son territoire.

« Les référendums n’ont aucun effet juridique, et en vertu du droit international, les territoires sont et resteront des territoires ukrainiens, et l’Ukraine est prête à tout faire pour les restituer », a déclaré Mikhailo Podolyak, conseiller de Zelensky, au journal italien La Repubblica.

« C’était un vote falsifié, auquel peu de gens ont participé, et même ceux qui sont allés voter, c’était sous la menace d’une arme », a-t-il ajouté.

Selon un responsable, Zelensky s’est engagé à réagir fermement aux mesures d’annexion et a convoqué les responsables de la défense et de la sécurité à une réunion d’urgence vendredi, au cours de laquelle des « décisions fondamentales » seront prises.

À la veille de la cérémonie d’annexion, Poutine a déclaré que « toutes les erreurs » commises lors de l’appel de soldats récemment annoncé devaient être corrigées, ce qui constitue le premier aveu public que les choses ne se sont pas déroulées comme prévu.

Lors d’un événement, Poutine prononcera un discours et rencontrera les dirigeants des républiques populaires de Donetsk et de Lougansk soutenues par la Russie, ainsi que des responsables nommés par Moscou à Kherson et Zaporijjia.

« Toute décision de procéder à l’annexion n’aura aucune valeur juridique et doit être condamnée », a déclaré Guterres aux journalistes.

    la source :
  • Reuters