SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 November 2022, Tuesday |

Poutine annonce la date de l’achèvement de la mobilisation militaire partielle

Alors que la guerre russo-ukrainienne entre dans son huitième mois, le président russe Vladimir Poutine a déclaré vendredi que la mobilisation militaire partielle annoncée en septembre dernier prendrait fin d’ici deux semaines.

Les remarques de Poutine ont été faites lors d’une conférence de presse tenue dans la capitale kazakhe, Astana, où il participait à trois sommets internationaux.

Selon l’agence russe « TASS », le président russe a déclaré que le processus de mobilisation militaire partielle était presque terminé et qu’il serait achevé d’ici deux semaines.

Il a ajouté que jusqu’à présent, 220 000 membres des forces de réserve ont été appelés sur les 300 000 qui sont couverts par la décision de mobilisation militaire partielle.

Poutine a indiqué qu’il ne voyait pas la nécessité d’étendre la portée de la mobilisation militaire partielle dans un avenir prévisible.

Et le président russe en a énuméré les raisons : « Premièrement, l’estimation initiale du ministère de la Défense était inférieure et n’était pas de 300 000, et deuxièmement, il n’y a pas de plans supplémentaires, il n’y a pas de propositions du ministère de la Défense à cet égard, et dans un avenir prévisible, je ne vois pas de nécessité pour cela. »

Poutine a reconnu que des erreurs se sont produites pendant le processus de rappel, en raison des anciennes méthodes d’enregistrement, mais maintenant la base de données a été mise à jour.

Il a poursuivi : « Ce n’est que lorsque les procédures de mobilisation commencent que la qualité des moyens d’enregistrement devient évidente. »

Il a souligné que le processus de révision de la base de données a été effectué sur des bases modernes, et qu’elle deviendra aussi fiable que possible, cependant, il a insisté sur la nécessité d’améliorer sa qualité.

Le 21 septembre, le président russe Vladimir Poutine a annoncé la mobilisation militaire partielle du pays en raison de la guerre en Ukraine, annonçant l’appel de 300 000 réservistes.