SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 December 2022, Sunday |

Poutine appelle à des « plans flexibles » pour faire face aux sanctions occidentales

Le président russe Vladimir Poutine a appelé à des « plans flexibles » pour faire face aux sanctions occidentales croissantes.

Selon la télévision russe, Poutine a déclaré, lors d’une réunion avec les membres du gouvernement russe consacrée à l’examen des questions économiques, que « nous devons avoir des plans flexibles et efficaces à court et à long terme, qui sont mis en œuvre de manière constante. »

Dans ce contexte, Poutine a souligné que « les secteurs des exportations russes qui étaient destinés aux pays européens sont sous la pression des sanctions », ajoutant que les pays occidentaux qui ont abandonné les exportations russes « se trouvent maintenant obligés d’acheter du pétrole et du gaz à des prix doubles. »

Il a expliqué que les entreprises exportatrices russes se dirigent vers d’autres marchés, précisant que « ce processus n’est pas rapide et qu’il faut du temps pour établir des relations complémentaires et logistiques avec les nouveaux marchés. »

Poutine a fourni quelques données sur les performances de l’économie russe au cours des derniers mois, expliquant que « le volume de la production industrielle est revenu à ses niveaux antérieurs après quatre mois de stagnation », et a souligné que les secteurs de la production de véhicules et d’acier « se redressent progressivement. »

Il a ajouté que le secteur agricole connaît une « bonne » dynamique de croissance, équivalente à 4,8 % au cours des huit premiers mois de cette année, tandis que le secteur de la construction a connu une croissance de 7,4 % par rapport à l’année dernière.

Le Président russe a souligné que le taux d’inflation en Russie a baissé la semaine dernière à 13 %, en comparant ces données avec les Pays-Bas, où le volume de l’inflation a atteint 17,1 %, et l’Allemagne, qui s’est élevée à 10,9 %, ainsi que la Lettonie « 22,4 % », l’Estonie « 4,2 % » et la Lituanie « 22,5 % ».

Il convient de noter que les pays occidentaux ont imposé à la Russie plus de six mille sanctions, notamment dans divers secteurs économiques, commerciaux, bancaires, militaires et scientifiques, en réponse au lancement par la Russie d’une opération militaire spéciale en Ukraine.

Le Fonds monétaire international a admis dans une déclaration récente que les événements en Ukraine et les sanctions contre la Russie, ont considérablement affecté l’économie mondiale et la situation sur les marchés financiers.

Le fonds a souligné la hausse des prix de l’énergie, des matières premières, du blé et des céréales, qui a contribué à l’augmentation des taux d’inflation, soulignant que la hausse des prix aura un impact négatif sur le monde entier, en particulier sur les personnes à faible revenu dont l’achat de nourriture et de carburant constitue la plus grande part de leurs dépenses.