SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 September 2022, Thursday |

Poutine ordonne la mise en état d’alerte des forces de « dissuasion nucléaire »

Dans un geste surprenant, le président russe Vladimir Poutine a ordonné dimanche aux dirigeants militaires de mettre les forces de dissuasion nucléaire en état d’alerte après les déclarations agressives des pays de l’OTAN.

Poutine a accusé l’Occident de prendre des mesures « inamicales » à l’égard de son pays au quatrième jour de l’invasion de l’Ukraine, selon l’ « AFP ».

« J’ordonne au ministère de la Défense et au chef d’état-major de mettre les forces de dissuasion de l’armée russe en état de préparation spéciale au combat », a déclaré Poutine lors d’une réunion avec ses commandants militaires, retransmise à la télévision.

Pour sa part, l’ambassadrice des États-Unis auprès des Nations unies, Linda Thomas Greenfield, a estimé que la décision de Poutine de mettre les forces de dissuasion nucléaire en état d’alerte entraîne une escalade inacceptable du conflit.

Les commentaires de Poutine ont coïncidé avec les sanctions financières strictes imposées à la Russie par l’Allemagne, la Grande-Bretagne, l’Italie, le Canada, les États-Unis, la France et la Commission européenne samedi soir.

« Il a été décidé de séparer toutes les banques russes qui ont été sanctionnées par la communauté internationale, et si nécessaire, d’autres banques russes seront séparées de SWIFT », a déclaré Steffen Hebestreit, porte-parole du gouvernement allemand.

Il a souligné que « les partenaires occidentaux ont décidé de limiter la capacité de la Banque centrale russe à soutenir le taux de change du rouble par le biais de transactions financières internationales. »

À son tour, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a déclaré que « l’Union européenne, les États-Unis et d’autres partenaires occidentaux ont l’intention d’imposer davantage de sanctions à la Russie à cause de l’Ukraine. »

Les nouvelles sanctions économiques comprennent l’isolement de certaines banques russes du système financier international « SWIFT », ce qui entrave leur capacité à opérer au niveau mondial.