SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 September 2022, Tuesday |

Poutine refuse de négocier et exige en même temps une solution diplomatique

Les intérêts et la sécurité de mon pays sont « non négociables », ce qu’a souligné le président russe Vladimir Poutine dans son discours télévisé, tout en soulignant dans le même temps que Moscou est prêt à rechercher des « solutions diplomatiques » à la crise actuelle avec l’Ukraine et l’Occident.

A l’occasion de la Journée du défenseur de la patrie, Poutine a déclaré : « Notre pays reste ouvert à un dialogue direct et franc pour trouver des solutions diplomatiques aux problèmes les plus complexes. »

« Mais les intérêts et la sécurité de nos citoyens ne sont pas négociables pour nous », a déclaré Poutine, cité par l’AFP.

Le président russe a évoqué les menaces qui pèsent sur la Russie, notamment le « laxisme du système de contrôle des armements » et « les activités militaires de l’OTAN », soulignant que les préoccupations de son pays restent « sans réponse. »

Poutine demande aux pays occidentaux des garanties de sécurité, notamment que l’Ukraine ne rejoigne pas l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN), et qu’ils cessent de renforcer la présence de l’alliance aux frontières de la Russie.

Développement continu des capacités militaires

À cet égard, Poutine a promis de poursuivre le développement des capacités de l’armée et de la flotte russes, de la « technologie numérique avancée » et de l’intelligence artificielle, ainsi que des armes « hypersoniques ».

Au cours des dernières années, la Russie a développé des missiles hypersoniques qu’elle dit être « invincibles » car ils sont capables de contourner tous les boucliers de défense actuels.

Les propos de Poutine interviennent quelques heures après qu’il a annoncé la reconnaissance de l’indépendance de deux régions séparatistes pro-Moscou dans l’est de l’Ukraine, ce qui a fait craindre une escalade militaire aux frontières de l’Union européenne.

La réalité sur le terrain

En ce qui concerne les développements sur le terrain, l’armée ukrainienne a déclaré, mercredi, qu’un soldat a été tué et 6 blessés dans des bombardements menés par les séparatistes pro-russes dans l’est de l’Ukraine au cours des dernières 24 heures, avec des violations continues du cessez-le-feu à un niveau élevé.

L’armée a ajouté sur sa page Facebook qu’elle avait suivi 96 incidents de bombardements par les séparatistes au cours des dernières 24 heures, contre 84 mardi.

Elle a souligné que les forces séparatistes utilisaient de l’artillerie lourde, des mortiers et le système de missiles « Grad ».

    la source :
  • AFP