SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

Préoccupation de l’ONU concernant la situation en Éthiopie

Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, s’est déclaré profondément préoccupé par l’escalade de la violence en Éthiopie et la déclaration de l’état d’urgence.

« António Guterres est profondément préoccupé par l’escalade de la violence en Ethiopie et la récente déclaration de l’état d’urgence », a déclaré le porte-parole de l’ONU, Stéphane Dujarric, dans un communiqué.

Il a déclaré « La stabilité de l’Éthiopie et de la région au sens large est en jeu », notant que « António Guterres a réitéré son appel à une cessation immédiate des hostilités, à un accès humanitaire sans entrave et à un dialogue national global pour résoudre la crise ».

Plus tôt mardi, le gouvernement fédéral éthiopien a déclaré l’état d’urgence dans le pays après que les rebelles de la province du Tigré ont commencé à marcher vers la capitale Addis-Abeba.

Plus tôt mardi, le gouvernement a appelé les habitants de la capitale à s’armer dans le contexte des avancées des rebelles sur le terrain, et les autorités d’Addis-Abeba ont demandé aux habitants d’enregistrer des armes et de préparer des défenses.

La guerre a éclaté dans le nord de l’Éthiopie il y a 11 mois entre les forces fédérales éthiopiennes et les forces loyales au Front populaire de libération du Tigré, qui contrôle le territoire.

Des milliers de personnes sont mortes, des millions ont fui leurs foyers et le conflit s’est étendu aux provinces voisines d’Amhara, d’Afar et d’Oromo.