SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 November 2022, Monday |

Présidente de la Commission européenne : Il nous a fallu du temps pour comprendre l’avertissement des pays du Golfe concernant l’Iran

La présidente de la Commission européenne, Ursula Von der Leyen, a estimé que la prolifération des armes iraniennes est devenue une véritable menace pour l’Union européenne, et pas seulement pour le Moyen-Orient.

Lors de la conférence annuelle du dialogue de Manama, à Bahreïn, Von der Leyen a confirmé que Téhéran coopère avec la Russie pour saper « notre ordre mondial ».

Dans une déclaration remarquable, la responsable européenne a indiqué que « de nombreux pays du Golfe ont mis en garde pendant des années contre le danger que l’Iran fournisse des drones aux pays voyous du monde entier. »

« Il nous a fallu beaucoup de temps pour comprendre un fait très simple, à savoir que si nous nous efforçons d’empêcher l’Iran de développer des armes nucléaires, nous devons également nous concentrer sur d’autres formes de développement et de déploiement d’armes, que ce soit des drones ou des missiles balistiques », a-t-elle ajouté.

Von der Leyen a prévenu : « C’est une menace pour la sécurité non seulement du Moyen-Orient, mais de nous tous. »

Lundi, l’Union européenne a imposé des sanctions à plus de 30 hauts responsables et organisations iraniens pour la répression en cours des manifestants en Iran, et pour avoir fourni des drones à la Russie.

Téhéran a averti d’une réponse « proportionnée et ferme » à l’Union européenne au sujet des sanctions élargies.

Mais Von der Leyen a évoqué de nouvelles sanctions contre l’Iran, qui connaît des manifestations depuis des semaines, en déclarant : « Nous coordonnons avec nos partenaires et alliés l’adoption de nouvelles sanctions contre l’Iran en réponse à la prolifération des drones iraniens. »

En « coopérant ensemble », a déclaré Von der Leyen, l’Iran et la Russie « sapent les règles et principes fondamentaux de notre ordre mondial. »

Elle a ajouté : « C’est une formule pour une ingérence étrangère continue, une violence et une instabilité sans fin. Nous ne pouvons tout simplement pas accepter cela, et nous ne l’accepterons pas ».

Concernant l’Ukraine, Von der Leyen a déclaré : « Les efforts de la Russie se sont retournés contre elle de manière spectaculaire. La Russie a commis une énorme erreur stratégique. D’un point de vue militaire, l’armée russe a montré ses faiblesses et semble être trop sollicitée. »

Elle a souligné que l’Europe était en mesure de remplacer la majeure partie du gaz russe auprès de « fournisseurs fiables », expliquant que « nos stocks sont remplis à 95 % et que nous sommes en sécurité cet hiver. Notre défi sera l’hiver de l’année prochaine. »

    la source :
  • alarabiya