SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 October 2022, Wednesday |

Prolongation du couvre-feu à Kiev

Aujourd’hui, samedi, le maire de la capitale ukrainienne a annoncé la prolongation du couvre-feu à Kiev, de cinq heures du soir à huit heures du matin.

Pour le troisième jour consécutif, Kiev subit une attaque russe intense, alors que l’opération de Moscou contre l’Ukraine se poursuit.

Vitali Klitschko a écrit sur Twitter que le couvre-feu prolongé sera appliqué de 17 heures à 8 heures du matin tous les jours pour assurer une défense plus efficace de la ville et pour garantir la sécurité de ses habitants.

Un couvre-feu était en vigueur dans la ville de dix heures du soir à sept heures du matin.

De son côté, le service de sécurité russe a déclaré qu’un membre des gardes-frontières avait été touché par des tirs ukrainiens.

Et le ministre ukrainien de la Santé a annoncé que 198 personnes ont été tuées, dont 3 enfants, et 1 115 ont été blessées à la suite de l’attaque russe contre le pays.

Un immeuble résidentiel a été détruit après avoir été visé par un missile tiré par les forces russes, selon la municipalité de Kiev.

D’autre part, le ministère russe de la Défense a déclaré qu’il ne visait pas les villes ukrainiennes et qu’il prenait toutes les mesures pour éviter les pertes civiles.

Et il a annoncé que ses forces ont visé des installations militaires ukrainiennes avec des missiles de croisière lancés par air et par mer, au troisième jour des opérations russes en Ukraine.

Samedi matin, des affrontements avaient lieu à Kiev pour le contrôle de la capitale ukrainienne, alors que des batailles se déroulaient sur l’avenue de la Victoire, l’une des principales artères de la ville, quelques heures après que le président Volodymyr Zelensky a appelé à la mobilisation, selon « AFP ».

En outre, les forces terrestres ukrainiennes ont annoncé avoir détruit un convoi russe de cinq véhicules militaires, dont un char, près de la station de métro Berysteska sur l’avenue de la Victoire, dans le nord-ouest de la capitale.

Les sirènes des raids aériens ont retenti à l’aube à Kharkiv, une grande ville de l’est de l’Ukraine proche de la frontière russe, selon le service de communication privé.