SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 18 September 2021, Saturday |

Qatar: Nous coopérons avec les talibans pour redémarrer l’aéroport de Kaboul

Le ministre des Affaires étrangères du Qatar, Cheikh Mohammed bin Abdulrahman Al Thani, a déclaré que son pays s’efforçait d’amener les personnes qui cherchaient à quitter l’Afghanistan en toute sécurité.

Lors d’une conférence de presse, le cheikh Mohammed bin Abdulrahman Al-Thani a souligné, avec son homologue britannique Dominic Raab à Doha, « l’importance de la liberté de mouvement, et d’assurer un passage sûr pour la sortie des Afghans souhaitant partir, lorsque l’aéroport de Kaboul est de nouveau opérationnel, et qu’il n’y a pas de défis pour ceux qui veulent partir. » Il veut entrer et sortir d’Afghanistan.

« Nous communiquons avec la Turquie concernant le soutien technique à l’aéroport de Kaboul, et nous coopérons avec les talibans pour redémarrer l’aéroport », a-t-il déclaré.

Pour sa part, Raab a déclaré : « Nous ne reconnaissons pas les talibans, mais nous croyons plutôt à la consultation et à la discussion avec eux.  »

Hier, mercredi, le ministre qatari des Affaires étrangères a déclaré que Doha attend avec impatience un processus de transition pacifique et sans heurt en Afghanistan, suite au retrait des forces américaines et au contrôle du pouvoir par les talibans.

Cela s’est produit lors d’une conférence de presse avec la ministre néerlandaise des Affaires étrangères Sigrid Kaag, aujourd’hui mercredi, comme l’a déclaré le ministre qatari dans un article publié sur son compte Twitter officiel. Al Thani a écrit : « Je suis heureux d’accueillir ma collègue Sigrid Kaag à Doha. »

Il a ajouté : « Nous avons traité les derniers développements dans la région de manière rationnelle et réaliste ».

Il est à noter que le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a mis en garde plus tôt dans la journée contre ce qu’il a qualifié de « catastrophe humanitaire » qui se profile à l’horizon en Afghanistan. Cela s’est produit après que les forces américaines l’aient quitté le 30 août dernier, après 20 ans de guerre qui n’ont pas atteint leur objectif le plus important, qui est le renversement du mouvement taliban.