SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 February 2023, Friday |

Qatar souligne la nécessité pour Israël de coopérer avec l’AIEA concernant ses capacités nucléaires

Qatar a affirmé qu’Israël refuse de participer aux efforts visant à débarrasser le Moyen-Orient des armes nucléaires, soulignant l’importance pour Israël de coopérer avec l’Agence internationale de l’énergie atomique(AIEA) concernant ses capacités nucléaires et d’ouvrir ses réacteurs atomiques aux inspecteurs.

L’ambassadeur du Qatar en Autriche, représentant permanent du pays auprès des Nations unies et des organisations internationales à Vienne, Sultan bin Salmeen Al-Mansoori, a déclaré avant la session du Conseil des gouverneurs de l’AIEA qui s’est tenue à Vienne, lors de la discussion du point sur les capacités nucléaires israéliennes, que « l’État du Qatar soutient fermement le respect de la règle de droit dans les relations internationale, en tant que garantie fondamentale pour la création d’un environnement international pacifique et stable qui favorise les possibilités de développement durable pour tous les peuples, » notant que  » l’objectif du désarmement nucléaire conformément aux accords internationaux et aux résolutions des Nations unies est l’un des moyens de faire respecter la règle de droit dans les relations internationales. »

Al-Mansoori a souligné que « tous les pays arabes, y compris l’État du Qatar, ont adhéré au Traité de non-prolifération nucléaire, et ont adopté et accepté toutes les résolutions internationales demandant que le Moyen-Orient soit exempt d’armes nucléaires, alors qu’Israël refuse de s’engager dans ces efforts. »

Il a évoqué « les comportements poursuivis par Israël dans sa politique envers les Palestiniens, le non-respect du droit international et l’utilisation de toutes sortes d’armes pour opprimer le peuple palestinien. »

Al-Mansoori a souligné que « la récente agression israélienne sur Gaza, l’utilisation excessive et disproportionnée de la force contre les civils, et la destruction des infrastructures civiles, a provoqué la colère de l’opinion publique mondiale, y compris l’opinion publique israélienne, et des questions fondamentales ont été soulevées pour savoir si Israël agit comme un État responsable et utilise ses armes conformément aux règles du droit international. Et s’il existe des garanties qu’Israël n’utilisera pas ses armes de manière irresponsable à l’avenir, y compris la possibilité terrifiante d’utiliser des armes nucléaires. »

Le représentant qatari a répondu aux accusations du représentant israélien à l’Agence atomique contre Qatar, et lui a demandé de cesser de prononcer des discours d’incitation et de masquer volontairement les réalités, et de ne pas éviter de montrer la réalité des capacités nucléaires d’Israël, soulignant l’importance pour Israël de coopérer avec l’Agence internationale de l’énergie atomique concernant ses capacités nucléaires et d’ouvrir ses réacteurs atomiques devant les inspecteurs.

Al-Mansoori a demandé instamment à la communauté internationale et à ses institutions compétentes de soutenir l’objectif de libérer le Moyen-Orient des armes nucléaires, et de prendre des mesures pratiques pour atteindre cet objectif, sur la base de sa responsabilité juridique et morale.