SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 February 2023, Saturday |

Qu’a dit l’Iran à propos de l’accord nucléaire ?

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Saeed Khatibzadeh, a déclaré samedi qu’il était possible de revenir à l’accord nucléaire de 2015 avec les grandes puissances mondiales.

« En raison d’un engagement indéfectible à sauver un accord que les États-Unis ont tenté de faire sauter, l’Iran était le parti le plus actif à Vienne, où la plupart des projets ont été proposés », a écrit Zadeh sur Twitter.

L’Iran et les États-Unis sont en pourparlers indirects sur la relance de l’accord de 2015 entre Téhéran et les six puissances, qui imposait des restrictions sur les activités nucléaires de Téhéran en échange de la levée des sanctions internationales.

L’ancien président américain Donald Trump a retiré Washington de l’accord en 2018, mais le président actuel Joe Biden cherche à y revenir, et des responsables ont déclaré qu’il y avait des problèmes majeurs qui devaient être résolus avant de revenir à l’accord.

« Nous pensons toujours qu’il est possible de parvenir à un accord si les États-Unis décident d’abandonner l’héritage raté de Trump », a écrit Khatibzadeh sur Twitter.

Vendredi, l’Agence internationale de l’énergie atomique des Nations Unies a exigé une réponse immédiate de l’Iran concernant la prolongation de l’accord de surveillance des activités nucléaires, mais le représentant de l’Iran a déclaré que Téhéran n’était pas obligé de répondre.

Les pourparlers de Vienne ont commencé en avril et sont actuellement temporairement suspendus.