SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 November 2022, Tuesday |

Quatre Palestiniens ont été tués en Cisjordanie et à Jérusalem

Le ministère palestinien de la Santé a déclaré que les forces israéliennes ont tué (jeudi 3/11/2022) quatre Palestiniens en Cisjordanie occupée et à Jérusalem, dont un militant du mouvement du Jihad islamique et un homme accusé par la police d’avoir poignardé un de ses membres.

Le ministère a ajouté que les deux autres ont été abattus par les forces israéliennes lors de raids en Cisjordanie.

La violence s’est intensifiée dans les territoires où les Palestiniens cherchent à établir leur État au cours des derniers mois après qu’Israël a lancé une opération de répression en réponse à une série d’attaques sanglantes menées par des Palestiniens dans les rues de ses villes.

La situation sécuritaire a été l’un des facteurs qui ont permis à l’extrême droite de réaliser des gains lors des élections israéliennes qui ont remis l’ancien Premier ministre Benjamin Netanyahu sur la voie du pouvoir.

Des résidents locaux ont déclaré que des commandos israéliens avaient fait un raid dans la ville de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie, et tué un militant du Jihad islamique dans une boucherie. Le groupe auquel appartient l’activiste a décrit l’opération comme un « assassinat lâche ».

Le ministère de la santé a indiqué qu’un autre Palestinien, qui n’a pas déclaré à quelle faction il appartenait, a été tué à Jénine et que quatre autres personnes ont été blessées. L’armée israélienne a confirmé que ses forces menaient des opérations dans la ville, mais n’a pas immédiatement commenté ou confirmé le meurtre des deux personnes. Les forces israéliennes ont effectué un raid dans la nuit dans la ville cisjordanienne de Beit Duqu, où un Palestinien a été abattu hier, mercredi, lors d’une attaque à l’arme blanche qui a blessé un officier de l’armée israélienne.

L’armée a déclaré que les Palestiniens ont jeté des pierres et des bombes à essence sur les soldats, qui ont répondu avec des moyens de dispersion des émeutes et des balles réelles. Selon les médecins, un Palestinien de 45 ans a été tué.

Dans la vieille ville de Jérusalem, la police israélienne a déclaré qu’un Palestinien avait poignardé un soldat alors qu’il subissait un contrôle de sécurité. Elle a ajouté que ses membres ont abattu l’attaquant, et qu’il s’agissait d’un résident de Jérusalem-Est.

Les autorités palestiniennes n’ont fait aucun commentaire pour l’instant.

    la source :
  • Reuters