SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 6 October 2022, Thursday |

Que se passe-t-il avec le navire de blé ukrainien après qu’un acheteur libanais ait refusé de le recevoir ?

Selon les données de Refinitiv, le premier navire de céréales à quitter l’Ukraine dans le cadre d’un accord négocié par les Nations unies a accosté jeudi en Turquie après 11 jours en mer. L’agent du navire en Turquie a déclaré qu’il poursuivrait sa route vers l’Égypte après avoir déchargé une partie de sa cargaison.

Le Razoni a quitté le port ukrainien d’Odessa le 1er août, dans le cadre d’un accord négocié par les Nations unies et la Turquie entre Moscou et Kiev. Onze autres navires sont partis depuis cette date.

Alors que le Razoni était initialement destiné à Tripoli, au Liban, l’ambassade d’Ukraine à Beyrouth a déclaré que l’acheteur avait refusé de recevoir le navire en raison d’un retard de cinq mois et que le navire était à la recherche d’un nouveau client.

Les données de suivi du navire fournies par Refinitiv montrent que le navire, qui est depuis amarré au large de la côte sud de la Turquie, est entré dans le port de Mersin jeudi après-midi.

Kader Sower, directeur de l’agent maritime (Taurus) basé à Mersin, a déclaré que le navire déchargera 1 500 tonnes de maïs en Turquie et poursuivra ensuite sa route vers l’Égypte avec le reste de son tonnage, soit 26 527 tonnes.

« 1 500 tonnes seront déchargées à Mersin et le reste ira en Égypte », a-t-il déclaré à Reuters par téléphone.

Il a ajouté que l’agent ne s’occupe que des opérations d’accostage et de déchargement en Turquie et ne participera pas au voyage du navire vers l’Égypte.

    la source :
  • Reuters