SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 September 2022, Thursday |

Quelles sont les dernières nouvelles sur le conflit russo-ukrainien au 60e jour?

Alors que la guerre russo-ukrainienne entre dans son troisième mois de combats continus, après 60 jours, elle est devenue un centre dans l’est et le sud du pays, en particulier dans la ville côtière de Marioupol, tandis que le nombre de réfugiés fuyant les combats a atteint 5,2 millions, selon les Nations Unies, tandis que le nombre de personnes déplacées à l’intérieur de l’Ukraine a atteint plus de 7,7 millions de personnes.

De nombreux pays occidentaux s’attendent à ce que le conflit se poursuive pendant des mois.Les appels internationaux et locaux se multiplient dans le but de soutenir Kiev avec plus d’équipements militaires et de l’armer afin de repousser les forces russes.

Le plus grand message de soutien dont la capitale ukrainienne sera témoin aujourd’hui est peut-être la visite du secrétaire d’État américain Anthony Blinken et du ministre de la Défense Lloyd Austin, selon ce qui a été annoncé hier soir, samedi, par le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

Zelensky a également renouvelé son invitation à une rencontre avec son homologue russe Vladimir Poutine « pour mettre fin à la guerre», affirmant:« Je crois que celui qui a commencé cette guerre peut y mettre fin », réitérant qu’il n’a « pas peur de rencontrer » le président russe.

Mais il a juré que son pays se retirerait des négociations avec Moscou si l’armée russe tuait des soldats ukrainiens retranchés dans le complexe d’Azovstal à Marioupol, dans le sud-est du pays.

Le président ukrainien a condamné la décision du secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres de se rendre à Moscou mardi prochain avant de venir à Kiev, jugeant cette démarche illogique.

Quant à Marioupol, dans le sud-est du pays, la situation reste inchangée, avec des destructions massives dans la ville sur la mer d’Azov, tandis que le port stratégique est en grande partie détruit après des semaines de bombardements.

Alors que les tentatives d’évacuation des civils ont de nouveau échoué, le maire de la ville a annoncé sur son compte Telegram qu’une nouvelle tentative d’évacuation des civils vers Zaporijia a échoué hier.

Petro Andriyushchenko a déclaré qu’environ deux cents habitants de la ville industrielle de la mer d’Azov avaient commencé à se rassembler pour les évacuer lorsque l’armée russe les a « dispersés ».