SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 February 2023, Friday |

Qui est le nouveau président de la Chambre des représentants des États-Unis ?

Le républicain Kevin McCarthy a réussi aujourd’hui, samedi, à remporter le poste de président de la Chambre des représentants des États-Unis, après 14 tours et pour une période de 4 jours. Qui est McCarthy ?

C’est un homme politique américain du Parti républicain, né le 26 janvier 1965 à Bakersfield, en Californie.

Il a fait des études d’administration des affaires à l’Université d’État de Californie. Il a été élu pour la première fois comme membre de la Chambre des représentants des États-Unis en 2007.

McCarthy a précédemment dirigé les Jeunes Républicains de Californie et l’Union nationale des Jeunes Républicains.

Il a été élu représentant à l’Assemblée de l’État de Californie de 2002 à 2006, et au cours des deux dernières années, il a occupé le poste de chef de la minorité républicaine à la Chambre des représentants.

Lorsque les républicains prennent le contrôle de la Chambre des représentants en 2011, il devient le porte-parole du parti majoritaire de 2011 à août 2014, date à laquelle il est élu chef de la majorité en remplacement d’Eric Cantor, dont le mandat se termine par une défaite aux élections primaires.

Après que les républicains ont perdu leur majorité lors des élections de mi-mandat de 2018, et que le président de la Chambre des représentants, Paul Ryan, a quitté ses fonctions, McCarthy a été élu chef de la minorité en janvier 2019, devenant ainsi le premier membre du Parti républicain de Californie à occuper ce poste.

McCarthy a été un défenseur constant de Donald Trump pendant la majeure partie de son temps en tant que chef de la majorité et chef de la minorité.

Et après la victoire de Joe Biden à l’élection présidentielle de 2020, McCarthy a soutenu la position de Trump consistant à nier la victoire de Biden et à s’engager dans des démarches juridiques pour invalider les résultats. Mais McCarthy a ensuite condamné la prise d’assaut du Capitole par les partisans de Trump en 2021.