SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 8 December 2021, Wednesday |

Révélation de l’identité des hommes du Hezbollah au Golan

Le porte-parole de l’armée israélienne, Avichay Adrahee, a déclaré jeudi qu’il avait « révélé que Bachar al-Hussein, capitaine de l’armée syrienne et commandant de la compagnie de reconnaissance de la 90e brigade, un habitant du quartier d’Akrama à Homs, aide aux activités du parti », ajoutant qu’il « sert de lien entre le commandement sud du Hezbollah et le premier corps de l’armée syrienne ».

Jusqu’à présent, il n’y a eu aucun commentaire de la part de l’armée syrienne.

Le communiqué indique que l’officier syrien « est en étroite coopération avec Haj Hachem, qui est en charge du commandement sud de la Syrie, et son fils Jawad Hachem, qui est en charge de la zone de la 7ème division du commandement sud ».

Il a déclaré « En vertu de sa position, al-Hussein, dans le cadre de sa mission de secret de reconnaissance, collecte et étudie des postes d’observation et effectue diverses patrouilles le long de la ligne de front, s’étendant jusqu’à la zone tampon, qui interdit l’accord de désengagement signé en 1974 avec la présence militaire syrienne là-bas ».

« Dans le cadre de ses fonctions, Bachar al-Hussein accompagne les membres du Hezbollah, coordonne, traite et répare les postes d’observation du Hezbollah et parfois de l’Iran, et le Hezbollah utilise souvent des données de point de surveillance gérées par l’officier syrien », indique le communiqué.

Il a ajouté « Le capitaine Bachar et sa 90e brigade traitent avec l’organisation terroriste du Hezbollah et de l’Iran, profitant de la situation difficile dans le sud de la Syrie et de la mauvaise réalité de la population locale ».

L’armée israélienne surveillait de près ce qui se passait de l’autre côté de la frontière et surveillait tous ceux qui tentaient de nuire à la sécurité de l’État d’Israël et de ses citoyens.

L’armée israélienne a blâmé « le régime syrien pour toutes les activités menées sur son territoire contre l’État d’Israël ».