SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 1 December 2022, Thursday |

« Rights Watch » appelle au déploiement d’observateurs dans la région du Darfour à l’ouest du Soudan

Human Rights Watch a exhorté les Nations Unies à déployer des observateurs dans la région du Darfour, à l’ouest du Soudan, où l’escalade des affrontements tribaux y a fait plus de 180 morts depuis octobre.

Dans sa déclaration, l’organisation a appelé à « la nécessité d’inclure des experts en crimes sexistes parmi les observateurs, un an après que le Conseil de sécurité de l’ONU a mis fin au mandat de la mission de maintien de la paix connue sous le nom de MINUAD au Darfour ».

Mohamed Osman, un chercheur soudanais, a déclaré à Human Rights Watch que les affrontements tribaux de l’année dernière au Darfour ont fait des ravages dans la région.

Il a tué au moins 183 personnes, blessé des dizaines depuis octobre et déplacé des milliers de personnes au Tchad.

Et vint la violence entre Arabes et non-Arabes dans la région ravagée par la guerre.

Cela arrive à un moment où le Soudan est confronté à la tourmente après le coup d’État mené par l’armée en octobre qui a renversé le gouvernement du Premier ministre Abdalla Hamdok.

Le Soudan est sur une voie fragile vers la démocratie après qu’un soulèvement populaire a renversé le président Omar el-Béchir en avril 2019.