SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 8 December 2022, Thursday |

Saif al-Islam Gaddafi soumet sa candidature au poste de président de la Libye

Aujourd’hui, dimanche, Saif Al-Islam Gaddafi, le fils du dirigeant libyen décédé Muammar Gaddafi, a déposé personnellement son dossier de candidature à la présidence du pays, auprès de la Commission électorale à Sabha, dans le sud de la Libye.

Par cette mesure, Saif Al-Islam Gaddafi a mis fin à la controverse sur sa candidature aux prochaines élections présidentielles.

Et le directeur du département de la communication et de la sensibilisation aux élections à la Haute Commission électorale, Khaled Al-Mannai, a déclaré à la chaîne « Libya Al-Ahrar » : « Saïf Al-Islam Gaddafi, fils du dirigeant libyen décédé Muammar Gaddafi, a déposé ses documents de candidature à la présidence, à Sabha. »

Cette étape vient, après des possibilités contradictoires concernant la présentation de Gaddafi, sa candidature pour cette élection, surtout après le retour de Muhammad Ahmed Al-Sharif, l’ancien secrétaire général de l’Association de l’appel islamique, en Libye, après qu’il l’a quitté en 2016, et a fait circuler des nouvelles du soutien de Saif Al-Islam à lui, comme candidat pour les prochaines élections présidentielles.

Mais le responsable politique du Front national de lutte libyen, Ahmed Qadhaf al-Dam, a estimé que ce qui circulait était incorrect, et a déclaré dans une déclaration à « Erem News » que si Saif al-Islam était autorisé à se présenter, il réussirait sans aucun doute, dans une indication implicite que Saif al-Islam est toujours recherché par un tribunal criminel international.

Et plus tôt, l’agence de presse italienne « Nova » a rapporté que Saif al-Islam, fils du dirigeant libyen décédé Mouammar Gaddafi, tiendra une conférence de presse sur les élections, et qu’il devrait s’adresser à la presse la semaine prochaine dans l’un des pays voisins de la Libye, selon ses propres termes.

L’agence de presse italienne, qui n’a pas divulgué ses sources, a indiqué que Saif al-Islam Gaddafi pourrait annoncer son soutien à l’un des candidats à la présidence comme alternative à sa candidature, a-t-elle précisé.

La Haute Commission électorale en Libye a annoncé dimanche dernier qu’elle ouvrirait la porte aux candidatures pour les élections présidentielles du 8 au 22 novembre, le premier tour de ces élections devant avoir lieu le 24 décembre 2021, et le second tour devant coïncider avec les élections parlementaires durant une période allant d’un mois à deux mois à compter de la date du 24 décembre prochain.