SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 November 2022, Tuesday |

Santé mondiale et Banque mondiale: L’épidémie pourrait plonger 500 millions de personnes dans la pauvreté

Plus d’un demi-milliard de personnes pourraient être plongées dans l’extrême pauvreté par l’épidémie de Corona, qui entrave l’accès des populations aux services de santé universels, selon la Banque mondiale et l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Dans deux rapports complémentaires publiés dimanche à l’occasion de la Journée mondiale de la couverture sanitaire universelle, des responsables de ses deux organisations ont déclaré que l’épidémie avait perturbé les services de santé et mis à rude épreuve les systèmes de santé. Pour cette raison, pour la première fois en 10 ans, la proportion de personnes couvertes par la santé a diminué et les décès dus à la tuberculose et au paludisme ont augmenté.

« La pandémie de Covid-19 est susceptible d’arrêter les progrès mondiaux vers la couverture sanitaire universelle pendant deux décennies », ont déclaré l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et la Banque mondiale.

L’épidémie a provoqué « la pire crise économique depuis les années 1930, rendant difficile pour les gens de payer pour le traitement », selon les rapports.

« Cette situation pousse plus d’un demi-milliard de personnes dans l’extrême pauvreté, parce qu’elles doivent payer ces services de leur poche », selon les rapports.

Selon des responsables de la Banque mondiale et de l’OMS, « les pressions financières sont susceptibles de s’intensifier », compte tenu de la pauvreté croissante, des faibles revenus et des difficultés économiques que connaissent les gouvernements.