SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 November 2022, Monday |

Sarkozy à nouveau accusé de financement illégal de sa campagne électorale de 2012

Un tribunal Français a inculpé jeudi l’ancien président Nicolas Sarkozy d’avoir financé illégalement sa campagne présidentielle de 2012.

Il s’agira de la deuxième condamnation cette année pour Sarkozy, qui a dirigé la France de 2007 à 2012, après avoir été condamné en mars à trois ans de prison, dont un an de prison, pour corruption et abus d’influence dans l’affaire dite des « écoutes ».

Trois mois plus tard, Sarkozy est revenu sur le banc des accusés dans l’affaire Bejamalion, dépensant trop pour sa campagne présidentielle de 2012.

Les procureurs dans cette affaire demandent une peine de six mois de prison pour avoir financé une campagne électorale illégale, un crime passible d’une peine maximale d’un an de prison et d’une amende de 3 750 euros (4 500 dollars).

Les procureurs disent que les comptables de l’époque ont averti Sarkozy qu’il dépasserait le plafond officiel des dépenses de sa campagne de 22,5 millions d’euros (27 millions de dollars), mais ont insisté pour organiser plus d’événements pour vaincre son rival électoral de l’époque, François Hollande.

Sarkozy, cependant, a nié tout acte répréhensible et a déclaré à la cour en juin dernier qu’il n’avait pas participé à la logistique de son deuxième mandat en tant que président ni à la façon dont l’argent avait été dépensé à l’approche des élections.

    la source :
  • AFP