SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 February 2023, Tuesday |

Shtayyeh met en garde contre l’effondrement de l’Autorité palestinienne en raison des sanctions israéliennes

Le Premier ministre palestinien Mohammad Shtayyeh a mis en garde lundi contre l’effondrement de l’Autorité palestinienne à la suite des récentes sanctions imposées par Israël.

Dans une interview accordée au journal hébreu Haaretz, Shtayyeh a fait référence à la série de sanctions imposées par le gouvernement israélien le week-end dernier à l’Autorité palestinienne, en réponse à son initiative aux Nations Unies de demander l’avis de la Cour de La Haye sur « la poursuite de l’occupation israélienne en Cisjordanie et à Jérusalem-Est ».

« La nouvelle mesure israélienne, qui comprend la réduction de millions de dollars des fonds de dédouanement, est un autre clou dans le cercueil de l’Autorité palestinienne, s’il n’y a pas d’intervention immédiate de la communauté internationale, en particulier de l’administration américaine et des pays arabes ».

Il a ajouté « Israël a saisi 300 millions de shekels (95 millions de dollars) sur les 900 millions de shekels qu’il transfère mensuellement à l’Autorité palestinienne à partir des fonds de dédouanement, en plus des 30 millions de shekels qu’il reçoit en échange de la collecte de notre argent ».

Il a expliqué que « les gouvernements israéliens précédents ont travaillé pour annuler la solution à deux États, tandis que le gouvernement actuel travaille à détruire l’Autorité palestinienne ».

« Le nouveau gouvernement s’efforce d’augmenter la construction dans les colonies pour séparer Jérusalem de la Cisjordanie, en plus d’annexer la zone C sous notre contrôle ».

Shtayyeh a souligné que « les mesures prises par l’Autorité palestinienne sont légitimes, et qu’elle a le droit de se plaindre au monde contre l’occupation », rejetant ce qu’il a appelé « les tentatives du gouvernement israélien de lier les sanctions qu’il impose aux mesures prises aux Nations Unies ».

Shtayyeh a nié « les affirmations israéliennes selon lesquelles les récentes mesures palestiniennes aux Nations Unies sont unilatérales », soulignant que toute l’occupation israélienne est unilatérale.

Shtayyeh a accusé l’administration américaine de ne pas changer sa politique envers les Palestiniens, déclarant : « En dehors des déclarations positives, l’administration à Washington n’a pas encore présenté une politique différente de celle adoptée par l’administration précédente concernant le comportement d’Israël. »

« Nous demanderons aux États-Unis de promouvoir des actions qui empêchent l’effondrement de l’Autorité palestinienne et limitent la tentative israélienne d’écraser la solution à deux Etats, d’écraser l’Autorité palestinienne ».

En revanche, les responsables israéliens ont minimisé la probabilité de l’effondrement de l’Autorité palestinienne en raison des politiques imposées par le nouveau gouvernement israélien.l