SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 24 May 2022, Tuesday |

Sissi : Il est nécessaire de parvenir à un accord juridique équitable dans la crise du barrage de la Renaissance

Le président égyptien Abdel Fattah El-Sisi a réitéré la nécessité de parvenir à un accord juridique équitable pour remplir et exploiter le grand barrage Ethiopian de la Renaissance.

Et le porte-parole présidentiel égyptien, Bassam Radi, a annoncé que le président égyptien avait discuté avec la présidente de la Tanzanie, Samia Hassan, la question du barrage Renaissance, où le président a souligné la nécessité de parvenir à un accord juridique, pour remplir et exploiter le barrage, et il a été convenu de soutenir le cours des négociations afin de réaliser les intérêts des trois parties et de maintenir la sécurité en eau des pays en aval.

Les deux parties ont discuté de l’évolution des relations bilatérales et du soutien égyptien aux efforts de développement de la Tanzanie, notamment à travers le projet de barrage Julius Nyerere, qui est l’un des plus grands projets nationaux en Tanzanie.

Il est à noter que la question du barrage de la Renaissance connaît actuellement « un vif différend » et problemes, entre les pays de l’aval, l’Égypte et le Soudan d’une part, et l’Éthiopie d’autre part, sur les règles de remplissage et d’exploitation du barrage, alors que toutes les rondes des négociations entre les trois parties n’ont pas abouti à un accord.

L’Egypte et le Soudan soulignent que le remplissage unilatéral du barrage menace les deux pays, déclarant leur refus pour l’Ethiopie de poursuivre le processus de remplissage du barrage sans parvenir à un accord juridique contraignant.