SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 November 2022, Monday |

Source diplomatique: L’UE impose des sanctions contre Wagner

Les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne ont décidé lors d’une réunion à Bruxelles d’imposer des sanctions contre la société militaire privée Wagner et les autorités maliennes, a indiqué une source diplomatique dans la capitale belge.

La décision d’imposer des sanctions contre le groupe Wagner (que l’Occident lie à l’État russe) pour ses activités a été adoptée sans discussion, a déclaré lundi l’agence de presse russe TASS. La source a expliqué que les sanctions visaient huit personnes et quatre personnalités juridiques. Une autre résolution sur les sanctions a été adoptée en raison de « l’obstruction au processus démocratique de transition politique » au Mali.

L’initiative visant à punir Mali et Wagner revient en France, qui, depuis septembre dernier, exprime sa profonde inquiétude face à la perte d’influence de Paris au Mali à la fin de l’opération antiterroriste française Barkhan.

Les ministres français des Affaires étrangères et de la Défense ont critiqué à plusieurs reprises le déploiement possible d’éléments de Wagner au Mali, considérant que les activités de l’organisation y étaient en contradiction avec la présence militaire Français continue dans le pays.

Le 26 septembre, le Premier ministre malien Abdoulaye Diop a déclaré que la France, qui avait décidé de mettre fin à l’opération Barkhan, avait abandonné son pays, qui devrait chercher d’autres partenaires pour assurer la sécurité.

En novembre dernier, le ministre malien des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop, a confirmé après des entretiens avec son homologue russe Sergueï Lavrov à Moscou que son gouvernement pourrait demander à la Russie de l’aider à faire face aux défis intérieurs concrets du pays. Pour sa part, Lavrov a souligné que l’organisation des activités de toutes les sociétés militaires privées étrangères en République du Mali appartient uniquement aux compétences de ce pays.