SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2022, Monday |

Syrie… 6 personnes ont été tuées par ISIS dans le camp d’al-Hol

Six personnes, dont quatre femmes, ont été tuées depuis le début du mois aux mains de l’organisation terroriste ISIS (l’État islamique) dans le camp d’al-Hol, dans le nord-est de la Syrie, selon ce que l’ « Observatoire syrien des droits de l’homme » a rapporté aujourd’hui, dimanche.

Le camp accueille environ 62 000 personnes, dont la moitié sont des Irakiens, et parmi eux se trouvent environ dix mille familles de combattants étrangers d’ISIS qui se trouvent dans une section spéciale sous haute sécurité.

Et le camp est de temps en temps le théâtre d’incidents de sécurité, notamment d’opérations d’évasion, d’attaques contre les gardes ou les travailleurs humanitaires, ou de meurtres touchant ses résidents.

Aussi, l’observatoire a enregistré le meurtre de 6 personnes depuis le début du mois de décembre aux mains de « cellules dormantes » affiliées à l’organisation.

Les personnes décédées sont deux hommes et une femme irakiens, en plus de deux Syriens déplacés et d’un autre dont l’identité n’a pas été déterminée par l’observatoire.

Ainsi, le nombre de personnes tuées par « l’État islamique » dans le camp depuis le début de l’année s’élève à 86, dont une majorité d’Irakiens.

Dans une déclaration à l’AFP, le directeur de l’observatoire syrien, Rami Abdel Rahman, a exprimé sa crainte que le camp ne se transforme en « bombe à retardement » avec la multiplication des meurtres et le chaos qui y règne.

La fréquence des meurtres a diminué à la suite d’une opération de sécurité menée par les forces kurdes fin mars, qui a permis l’arrestation de plus de 100 membres de l’organisation, mais après cette opération, la situation est revenue comme avant.