SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 21 October 2021, Thursday |

Syrie.. Les forces du régime syrien menacent de bombarder des villes de Daraa

La police militaire russe « a demandé aux groupes armés dont les membres prétendent appartenir à la huitième brigade de remettre leurs armes », ont indiqué des sources à l’Observatoire syrien des droits de l’homme.

Le comité de sécurité du régime syrien avait quitté le centre de règlement dans la ville de Saida, « après que les habitants de la zone aient refusé de remettre leurs armes. »

Les opérations de « règlement » dans les villes de « Saida et Al-Naima » dans la campagne orientale de Daraa sont toujours suspendues, après un différend entre les forces du régime et les habitants de la région qui ont rejoint le cinquième corps soutenu par la Russie, car ils ont refusé de rendre leurs armes.

Pour sa part, le comité de sécurité a menacé de bombarder ces villes et a exigé le déplacement de ceux qui refusaient de mener le nouveau règlement, alors que les personnes recherchées refusaient complètement de rendre leurs armes et de mener le règlement.

Cinq membres des forces du régime ont été blessés dans une explosion inconnue qui a visé un véhicule militaire près d’un pont sur la route Damas-Daraa. Et les forces du régime ont tiré un obus de mortier dans la banlieue de Sidon après avoir visé la voiture.

Et un citoyen a récemment été tué dans la campagne occidentale de Daraa, car il a été abattu par des hommes armés non identifiés alors qu’il travaillait dans un salon de coiffure dans la ville de Muzayrib.

Le nombre d’attaques et de tentatives d’assassinat à Daraa depuis juin 2019 jusqu’à présent a atteint plus de 1 189 attaques et tentatives d’assassinat, menées par des cellules armées.

À la suite de ces attaques, 852 personnes ont été tuées, dont 253 civils, 14 femmes et 24 enfants, en plus de 389 membres des forces du régime et des miliciens qui lui sont fidèles et collaborent avec les forces de sécurité.