SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 23 October 2021, Saturday |

Syrie.. Morts et blessés des milices iraniennes dans la campagne de Homs

Vendredi soir, l’aviation israélienne a visé l’aéroport militaire T4 dans la campagne orientale de Homs, tuant et blessant des membres des milices pro-iraniennes, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme.

L’observatoire a déclaré que les explosions ont été entendues dans les environs de l’aéroport, où se trouvent des entrepôts et une base de drones pour les milices iraniennes.

La milice « Fatimiyoun » est déployée à proximité de l’aéroport militaire T-4 et de la zone des champs de phosphate dans la campagne orientale de Homs.

Et les activistes de L’observatoire ont rapporté, vendredi, que des incendies ont éclaté dans certains des quartiers généraux militaires des milices iraniennes à proximité de l’hôpital Aisha dans la ville d’Al-Bukamal dans la campagne de Deir ez-Zor, après qu’un drone non identifié ait pris pour cible le quartier général militaire.

En outre, l’observatoire a parlé de tirs intensifs dans la ville frontalière avec l’Irak, dans une tentative des milices iraniennes de cibler les drones par des moyens anti-aériens.

Et en septembre dernier, l’observatoire a déclaré que les frappes israéliennes ont visé des sites militaires des forces du régime, utilisés selon lui par des milices iraniennes pour développer des armes à des fins de recherche scientifique dans la région de Barzeh et Jamraya, dans la campagne de la capitale, Damas.

Depuis le début du conflit en Syrie en 2011, des rapports font état de raids israéliens en Syrie, visant souvent des sites iraniens, du Hezbollah libanais ou des forces syriennes.

Israël confirme rarement la mise en œuvre de frappes en Syrie, mais l’armée israélienne a déclaré dans son rapport annuel avoir bombardé environ 50 cibles en Syrie en 2020, sans fournir de détails.