SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 23 October 2021, Saturday |

Talibans : Nous ne poursuivrons pas les traducteurs coopérant avec l’Amérique

Suhail Shaheen, porte-parole de la délégation du bureau politique des talibans à Moscou, a déclaré que le groupe n’avait pas l’intention de poursuivre les traducteurs afghans qui coopéraient avec les États-Unis, a rapporté l’agence de presse Novosti.

« Nous garantissons qu’ils (les traducteurs) pourront être en Afghanistan et vivre une vie normale, ce qui ne leur fera pas de mal », a déclaré Shaheen lors d’une conférence de presse à Moscou vendredi.

L’Afghanistan connaît actuellement un affrontement entre les forces gouvernementales et les Taliban, qui contrôlent de vastes zones rurales et ont récemment lancé une offensive contre les grandes villes. Cela survient dans le contexte des retraits des troupes américaines du pays, que le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a décrit comme une reconnaissance de l’échec de l’Amérique en Afghanistan.

Certains pays, comme l’Allemagne, l’Australie et les États-Unis, ont retiré d’Afghanistan des traducteurs locaux qui coopéraient avec leurs forces dans le cadre de leurs efforts dans le pays, craignant des représailles des Taliban.

Les talibans ont pris le contrôle des points de passage frontaliers avec l’Iran et le Turkménistan, ainsi que d’autres points de passage frontaliers qu’ils contrôlaient auparavant, ont rapporté les médias plus tôt vendredi.

Mohammad Naeem, porte-parole du bureau politique des talibans, a déclaré que les inquiétudes des voisins de l’Afghanistan concernant la sécurité de ses frontières étaient infondées. Il a également promis que les points de passage avec les voisins de l’Afghanistan, qui avaient été contrôlés par le mouvement, fonctionneraient normalement.