SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 9 August 2022, Tuesday |

Téhéran défie Washington et passe en revue ses trois missiles

L’Iran a mené aujourd’hui un défilé de trois missiles balistiques sur la place de la prière dans le centre de Téhéran, le même type de missiles qu’il a utilisé pour frapper des bases américaines en Irak.

Les missiles, connus sous le nom de « Dazful », « Qiyam » et « Zulfiqar », d’une portée allant jusqu’à 1 000 kilomètres, sont « des modèles déjà connus », a déclaré le CGRI.

Selon un reportage de la télévision d’État, les missiles balistiques exposés sont « du même type que ceux utilisés pour frapper les bases américaines en Irak », selon l’Associated Press.

Le défilé a eu lieu à l’occasion du deuxième anniversaire des attaques de missiles balistiques contre des bases américaines en Irak, en réponse à une frappe américaine sur un avion en marche qui a tué le commandant des Gardiens de la révolution, le général Qassem Soleimani, à Bagdad en 2020.

Cela intervient alors que les diplomates des autres pays de l’accord nucléaire de 2015 – la Grande-Bretagne, la France, l’Allemagne, la Russie et la Chine – travaillent avec Téhéran.

Les diplomates américains sont à Vienne dans le cadre des négociations, mais ils ne tiennent pas de pourparlers directs avec les Iraniens.

L’accord s’est effondré en 2018 lorsque le président américain de l’époque, Donald Trump, a retiré les États-Unis de l’accord et a réimposé des sanctions à l’Iran.