SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 October 2022, Sunday |

Téhéran : Israël fait obstacle aux pourparlers de Vienne

Le ministère iranien des Affaires étrangères a estimé qu’Israël cherche à entraver les négociations nucléaires de Vienne par des allégations sans fondement, notant les progrès vitaux dans les pourparlers pour relancer l’accord nucléaire.

De même, le ministère iranien des Affaires étrangères a annoncé que Téhéran est prêt à dialoguer avec les pays voisins.

En ce qui concerne le déroulement des pourparlers sur l’accord nucléaire iranien, le représentant de la Russie aux négociations de Vienne, Mikhaïl Oulianov, a annoncé que le nouvel accord nucléaire ne serait pas plus faible que celui de 2015, notant que des modifications mineures seraient apportées à l’accord nucléaire de 2015 avec l’Iran.

« Nous allons assister à un retour complet à l’accord sur le nucléaire iranien dans sa forme originale », a révélé le délégué russe.

Le porte-parole du département d’État américain, Ned Price, a annoncé peu après que les pourparlers nucléaires de Vienne passaient par une « phase critique ». Près de deux cents législateurs républicains du Congrès ont envoyé une lettre au président Joe Biden, dans laquelle ils déclarent que tout nouvel accord nucléaire avec le régime de Téhéran « connaîtra le sort » de l’accord de 2015 lui-même.

La lettre envoyée par les républicains indiquait : « Un tel accord sans l’approbation des législateurs connaîtra le sort de l’accord d’Obama avec l’Iran lui-même », avertissant le président américain que « si vous concluez un accord avec le dirigeant iranien sans l’approbation officielle du Congrès, il sera temporaire et non contraignant, et il connaîtra le même sort que le plan d’action global conjoint (JCPOA The Joint Comprehensive Plan of Action) », selon « Fox News ».

Cependant, le porte-parole du département d’État a fait des commentaires à ce sujet, lors d’un entretien avec la presse le week-end dernier, et a déclaré : « C’est vraiment la période critique au cours de laquelle nous serons en mesure de déterminer si un retour mutuel au respect du JCPOA est imminent ou non. »

Dans un autre contexte, Al-Arabiya, citant les médias iraniens, a rapporté qu’il y avait des morts et des blessés après qu’un avion de guerre se soit écrasé sur des bâtiments résidentiels dans la ville iranienne de « Tabriz. »