SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 September 2022, Friday |

Téhéran: le ralentissement des pourparlers de Vienne est dû au non-respect par les États-Unis de leurs obligations

Le chef de la commission de la sécurité nationale et de la politique étrangère du Parlement iranien, Vahid Jalalzadeh, a déclaré que le ralentissement des pourparlers de Vienne sur l’accord nucléaire est dû au non-respect par les États-Unis de leurs obligations.

Jalalzadeh a ajouté: « La partie occidentale était désireuse d’obtenir plus de concessions de l’Iran par le biais du nouveau gouvernement iranien, mais l’équipe de négociation iranienne a annulé ces ambitions ».

Jalalzadeh a noté: « La raison de la lenteur des pourparlers de Vienne est que les négociateurs ont maintenant atteint la partie des engagements des États-Unis de lever les sanctions, et Washington cherche à travailler avec le minimum de ses engagements à cet égard, et c’est ce que nous n’acceptons pas. »