SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 16 October 2021, Saturday |

Téhéran: « OPEP+ » ne peut ignorer la question du retour de l’Iran sur les marchés pétroliers mondiaux

L’alliance (OPEP+) a annoncé un accord pour continuer à augmenter de manière modérée la production, à partir du mois d’août prochain, selon ce qu’a rapporté « l’Agence France Presse ».

Quant à cette décision, le ministre iranien du Pétrole Bijan Zanganeh a estimé que le groupe « OPEP+ » ne peut ignorer la question du retour de l’Iran sur les marchés pétroliers mondiaux après la levée de l’embargo.

Après la dix-neuvième réunion « OPEP+ » d’aujourd’hui,Zanganeh a indiqué que la dix-huitième session de cette réunion avait été suspendue en raison de l’opposition des Emirats Arabes Unis, et a déclaré: « Aujourd’hui, nous avons convenu d’augmenter la production de brut à 400 000 barils par mois ».

Le ministre a ajouté que « la discussion avec les Émirats arabes unis n’a rien à voir avec le retour du pétrole iranien sur les marchés mondiaux ».

Il a souligné qu’au 15 prochains mois il y aurait augmentation de 5,8 millions de barils dans la production, et que la prochaine réunion « OPEP + » se tiendra le premier septembre prochain.

Il a souligné que le retour de l’Iran au milieu de ces développements « est une question importante que le groupe OPEP ne peut plus ignorer », notant que le volume de la production du brut iranien connaîtra une croissance significative après la levée de l’embargo sur le pays.

Le ministre iranien du Pétrole a estimé que la récente décision du groupe « OPEP + » peut ne pas entraîner une hausse des prix du pétrole, et qu’il n’y aura pas non plus de déséquilibre des prix.

Il a expliqué que ce qui est exigé de « l’OPEP + » au milieu de ces développements est de rendre la quantité réduite aux marchés, en s’attendant à ce que cela se produise en raison de la croissance de l’économie mondiale.