SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 25 September 2022, Sunday |

Tensions en Ukraine…Poutine ordonne le début des exercices nucléaires

Le président russe Vladimir Poutine a ordonné samedi le début des exercices des forces de dissuasion nucléaire stratégique, selon les médias russes.

Selon les médias russes, les forces de dissuasion stratégique comprennent le lancement de missiles balistiques.

La décision russe représente une nouvelle tentative de faire pression sur les États-Unis et les pays européens qui soutiennent l’Ukraine.

Le président du Bélarus, Alexandre Loukachenko, et le président Poutine ont participé à un entraînement spécial dirigé par les forces armées russes ; ils ont suivi ensemble les exercices depuis la salle des opérations présidentielle au Kremlin.

Selon le Kremlin, les forces aériennes russes ont lancé des missiles hypersoniques « Kinjal » pendant les exercices.

Les navires et sous-marins des flottes du Nord et de la mer Noire ont également réussi à lancer des missiles hypersoniques « Kaliber » et « Tysircon » (Zircon).

Les forces de dissuasion stratégique se sont pleinement acquittées de leurs tâches au cours des exercices, tous les missiles ayant atteint leurs cibles.

Le ministre ukrainien de la défense, Oleksiy Reznikov, a déclaré hier au parlement de son pays que la probabilité d’une escalade significative du conflit avec la Russie était faible.

Il a souligné que la Russie a rassemblé environ 149 000 soldats près de l’Ukraine, et que plusieurs milliers d’autres devraient arriver dans un avenir proche.

Le renforcement militaire russe a fait craindre aux Occidentaux une invasion de l’Ukraine, alors que Moscou nie tout projet de ce type.

La Russie a précédemment confirmé qu’elle avait commencé à retirer certaines forces des zones limitrophes de l’Ukraine, mais Kiev et les pays occidentaux en doutent, et affirment que certaines unités et certains équipements sont apparemment remplacés par d’autres.