SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 31 January 2023, Tuesday |

The Guardian: Une empreinte iranienne dans la tentative d’assassinat d’Al-Kazemi

Le journal britannique « The Guardian » a déclaré que des personnalités éminentes en Irak estiment que (l’attaque éhontée) contre la maison du Premier ministre représente une escalade sans précédent entre les dirigeants du pays et les groupes armés soutenus par l’Iran.

Le journal a ajouté: « Les rapports préparés par les services de renseignement régionaux indiquent que l’attaque a très probablement été menée par des groupes liés à l’Iran, qui ont perdu les deux tiers de leurs sièges parlementaires aux élections nationales et ont tenté vendredi de prendre d’assaut la zone verte avant qu’ils ont été vaincus par les forces de sécurité.  »

« On ne sait toujours pas si l’attaque a été ordonnée par l’Iran. L’hégémonie politique à Bagdad entre les intérêts nationaux et les blocs alignés sur l’Iran est à nouveau vivement contestée dans un environnement de plus en plus imprévisible ».

Et elle a ajouté: « Les analystes estiment que l’attaque n’aurait pas eu lieu si Qassem Soleimani était encore en vie, expliquant qu’il n’y a plus le même contrôle sur les milices qui étaient sous son commandement, et cela signifie que le lien avec le siège du pouvoir à Téhéran n’est plus aussi fort qu’avant.  »

Le Guardian a conclu son rapport : « Bien qu’Al-Kazemi n’ait pas annoncé s’il briguerait un second mandat, on s’attend généralement à ce qu’il le fasse après la tentative d’assassinat, étant donné la popularité énorme qu’il gagnera. «