SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2022, Monday |

Total résilie ses contrats pétroliers avec la Russie… Qui est l’alternative?

La compagnie pétrolière française TotalEnergies a déclaré qu’elle ne renouvellerait pas les contrats d’approvisionnement en gaz et en pétrole brut russes à la raffineuse allemande Leuna, et avait l’intention de les remplacer par des importations en provenance d’Arabie saoudite et de Pologne.

La raffinerie de Leuna fonctionne avec une capacité de production de 240 000 barils par jour et elle est alimentée en pétrole russe par l’oléoduc Druzhba.

Total a déclaré que la résiliation de son approvisionnement contractuel à long terme signifiait que ses derniers produits pétroliers seraient importés de Russie d’ici la fin de cette année.

La société a annoncé le 1er mars qu’elle « cesserait d’allouer des capitaux à de nouveaux projets en Russie » à la suite de l’invasion de l’Ukraine, mais sans retirer les projets existants en premier lieu.

Le groupe a déclaré qu’il « est d’accord avec l’ampleur et la force des sanctions imposées par l’Europe et les appliquera quelles que soient leurs conséquences qui sont encore en cours d’évaluation sur la gestion de leurs actifs en Russie ».

Plus tôt, le groupe italien Eni a annoncé la suspension des contrats d’achat de pétrole brut et de produits pétroliers à la Russie, à la suite de sa récente attaque contre l’Ukraine et des sanctions des pays européens.

La société a déclaré jeudi dans un communiqué qu’elle avait « suspendu de nouveaux contrats pour l’achat de pétrole brut et de produits pétroliers en provenance de Russie » à la suite de l’invasion russe de l’Ukraine.

La société a confirmé qu’elle se conformerait aux sanctions imposées par l’Union européenne et l’Italie à la Russie, soulignant qu’elle « agirait dans le plein respect de ce qui est déterminé par les institutions européennes et nationales ».

    la source :
  • alarabiya