SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 January 2023, Sunday |

Trudeau : La décision d’abattre l’avion ukrainien a été prise par de hauts responsables à Téhéran

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a confirmé que la décision d’abattre l’avion a été prise par de hauts responsables à Téhéran, affirmant que les responsables iraniens ne peuvent pas se soustraire à cette responsabilité et la rejeter sur des responsables secondaires.

Recourir à la Cour internationale de justice

Il a appelé la communauté internationale à ne pas permettre aux responsables iraniens d’échapper à toute sanction et à les tenir pour responsables de la tragédie qui a fait 176 morts.

En outre, il a souligné dans une lettre aux familles au sujet du rapport que le gouvernement poursuivra toutes les options disponibles, y compris la Cour internationale de justice de La Haye et la possibilité d’imposer des sanctions aux responsables iraniens.

Le rapport sur les circonstances et les causes de la destruction de l’avion, qui s’est étalé sur 8 mois et s’est fondé sur les preuves et les renseignements dont disposait le gouvernement canadien, a déclaré plus tôt aujourd’hui, jeudi, qu’il n’y avait aucune preuve confirmée que l’avion avait été abattu intentionnellement.

Toutefois, le rapport, qui reposait sur des informations gouvernementales, selon l’ancien directeur du Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) qui a dirigé l’enquête, n’exonérait nullement Téhéran de toute responsabilité, mais affirmait plutôt que les autorités iraniennes n’avaient pas réussi à fournir une explication fiable de la façon dont l’avion s’était écrasé et des raisons pour lesquelles les Gardiens de la révolution l’avaient abattu.

Des risques non pris au sérieux

L’enquête susmentionnée a également montré, selon ce qui a été rapporté par le réseau canadien « CBC News », qu’une série d’actes et d’omissions commis par les autorités civiles et militaires iraniennes, ont provoqué une situation dangereuse, mais ces risques n’ont pas été pris au sérieux.

Il est à noter que l’avion ukrainien a été abattu par des missiles lancés par les Gardiens de la Révolution, en janvier de l’année 2020, alors que l’atmosphère était très tendue entre l’Iran et les États-Unis, après avoir ciblé une base militaire en Irak qui comprenait des soldats américains, peu après l’assassinat du commandant de la Force Quds Qassem Soleimani dans les environs de l’aéroport de Bagdad, Ceci est selon Al-Arabiya.