SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 14 August 2022, Sunday |

Trudeau: le G7 veillera à ce que l’accord sur les céréales n’entraîne pas de risques supplémentaires pour l’Ukraine

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a déclaré vendredi que les principaux pays industrialisés du Groupe des Sept surveilleront de près la scène pour s’assurer que l’accord de reprise des exportations de céréales ukrainiennes via la mer Noire « ne crée pas de risques supplémentaires pour l’Ukraine liés à l’invasion russe ».

« Le G7 travaille en étroite collaboration avec nos partenaires comme la Turquie et d’autres pour s’assurer que nous pouvons acheminer le grain de l’Ukraine vers des endroits du monde qui en ont besoin sans mettre en péril la souveraineté et la protection de l’Ukraine », a ajouté Trudeau.

Pour sa part, l’envoyée américaine aux Nations Unies, Linda Thomas-Greenfield, a déclaré que son pays s’efforcerait de tenir la Russie responsable si elle ne respecte pas la mise en œuvre d’un accord signé sous la direction de l’ONU aujourd’hui, vendredi, pour reprendre les exportations de céréales ukrainiennes de la mer Noire.

James O’Brien, directeur du Bureau de coordination des sanctions du Département d’État, a déclaré aux journalistes que les États-Unis souhaitaient également que la Chine cesse de thésauriser les céréales et offre davantage pour répondre à la demande mondiale d’aide humanitaire.

La Russie et l’Ukraine ont signé vendredi un accord clé pour rouvrir les ports ukrainiens de la mer Noire aux exportations de céréales, suscitant l’espoir d’atténuer une crise alimentaire mondiale exacerbée par l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

    la source :
  • Reuters