SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 September 2021, Tuesday |

Tunisie.. Appels politiques à dissoudre le parlement

Le mouvement « Tunisie en avant » a déclaré que la dissolution du parlement tunisien est la solution la plus appropriée pour sortir le pays de sa crise politique actuelle, notant que la situation actuelle nécessite également d’amender les articles de la constitution de 2014.

Le mouvement a également appelé dans un communiqué à former un mini-gouvernement pour traiter les dossiers économiques et sociaux selon un programme qui adopte des mesures temporaires et à moyen terme, considérant que le retard dans la formation d’un gouvernement avec un programme de sauvetage bien défini ne fera qu’aggraver la situation économique et sociale et la compliquer.

Le mouvement a précisé que le prochain gouvernement est tenu d’accélérer la résolution des affaires de corruption financière, administrative et politique et des dossiers de terrorisme, en adoptant des procès équitables loin de la logique de l’absolution, notant la nécessité de publier un décret pour une organisation temporaire du pouvoir, et d’amender les chapitres de la constitution de 2014.

En outre, le mouvement a indiqué dans sa déclaration que le décret devrait garantir un système républicain, démocratique et social qui établit la stabilité politique et répond aux aspirations du peuple à la dignité fondée sur la liberté et la justice sociale, ainsi qu’une révision de la loi électorale et de la loi des partis, pour assurer la fermeture des lieux aux fonds suspects et renforcer les sanctions pour les auteurs.