SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 February 2023, Tuesday |

Tunisie … un nouveau « Bou Azizi » qui s’immole par le feu pour protester contre la détérioration de la situation économique et sociale

Mardi, les médias tunisiens locaux ont rapporté la mort d’un citoyen tunisien d’une cinquantaine d’années, qui s’est immolé par le feu la semaine dernière pour protester contre la détérioration de son statut social.

Des sources locales du gouvernorat de Nabel, au nord de la Tunisie, ont déclaré qu’un citoyen de 50 ans nommé « Saleh Al-Obeidi » s’était immolé par le feu la semaine dernière devant la délégation de Soliman, en signe de protestation contre ses conditions sociales, notant qu’il a passé environ une semaine à l’hôpital des brûlures graves de Ben Arous dans la capitale tunisienne, et qu’il est mort lundi soir.

Selon les médias locaux, proches d’Al-Obaidi, il travaillait quotidiennement dans un magasin de poulet, et il a une fille qui poursuit ses études dans une école de formation dans la ville de Qalibia dans le même gouvernorat, tandis que sa femme travaille dans le domaine agricole.

Ils ont également confirmé que la commission était précédemment intervenue pour que sa femme puisse bénéficier de l’aide des familles nécessiteuses, et que l’homme avait hésité à plusieurs reprises, approximativement de 2018 à ce mois-ci, à demander des subventions et le montant du transport de sa fille et l’acquisition de médicaments, et la commission essayait à chaque fois de lui fournir une aide à travers le comité local de solidarité sociale.

Selon les proches d’Al-Obaidi, cette assistance a été répétée, et le jour de l’Aïd Al-Fitr, des vêtements ont été assurés pour sa fille, en plus la commission utilise son propre réseau de relations pour demander une certaine assistance pour ce citoyen, soulignant qu’il a soumis le 7 juin une demande d’assistance, spécifiquement pour le coût du transport au profit de sa fille, donc Le chef du Comité local de solidarité assiste a demandé la présence de sa fille ou de sa femme pour leur remettre le montant, et aussi pour une enquête plus approfondie et la vérification, en particulier parce qu’il ya des données indiquant son utilisation abusive et parce qu’il ya des situations sociales qui peuvent à leur tour besoin de cette aide, notant qu’ils ont été surpris par le recours de Al-Obaidi à verser de l’essence sur son corps en signe de protestation et de se mettre le feu.

Il est à noter qu’un rapport sur les incidents de suicide, publié par le Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux, aujourd’hui, mardi, a indiqué que 19 tentatives de suicide ont été enregistrées au cours du mois de mai 2021, 14 hommes et 5 femmes, dont 21 pour cent ont été brûlés, soulignant que les tentatives de suicide ont inclus la catégorie féminine, plus précisément de 16 à 25 ans, tandis que les hommes ont été âgés de 10 à 60 ans.

Le responsable des médias au Forum tunisien des droits économiques et sociaux, Ramadan Ben Omar, a déclaré que durant le mois de mai, il a enregistré une tentative de suicide de deux jeunes filles de 17 ans, en utilisant la méthode de brûlure.