SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 21 October 2021, Thursday |

Un accord visant à réduire les forces américaines dans les bases irakiennes d’Erbil et d’Ain Al-Assad

Les autorités irakiennes ont annoncé la signature d’un accord avec les autorités américaines visant à réduire les forces militaires dans un certain nombre de bases dans le pays.

Les deux parties ont également réaffirmé que la présence des forces américaines et de la coalition dans le pays se fait à l’invitation des autorités irakiennes.

Aujourd’hui, vendredi, le commandement des opérations conjointes irakiennes a clarifié un accord de sécurité visant à réduire les unités de combat et les capacités américaines des bases militaires d’Ain al-Assad à Anbar et Erbil au cours du mois de septembre, malgré l’exposition récente des deux bases à de nouvelles attaques.

Il a également été indiqué, selon ce qu’a rapporté l’agence de presse officielle (INA), que les parties irakienne et américaine ont convenu de réduire le niveau de direction de la coalition, passant d’un quartier général dirigé par un officier ayant le grade de lieutenant-colonel à un quartier général plus petit dirigé par une brigade.

En outre, les deux parties ont convenu de tenir des sessions régulières pour continuer à discuter des mesures à prendre pour assurer la transition vers un rôle non combattant pour les forces de la coalition internationale.

Cet accord s’inscrit dans un parcours cumulatif qui a été lancé il y a plusieurs mois, dans le cadre du lancement du dialogue stratégique entre les États-Unis et l’Irak, sous la supervision du Premier ministre irakien Mustafa Al-Kazemi.