SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 November 2022, Sunday |

Un ancien responsable israélien révèle de nouveaux détails sur le meurtre de Qassem Soleimani

L’ancien chef de l’Autorité du renseignement de l’armée israélienne, Tamir Hayman, a déclaré que les services de renseignement israéliens avaient joué un rôle dans la liquidation du commandant de la « Force Qods » des Gardiens de la révolution iraniens, Qassem Soleimani.

Hayman a indiqué dans une interview avec le magazine Intelligence Heritage Center (Mabat Malam), que son mandat à ce poste a été témoin de deux liquidations importantes, dont l’une était le meurtre du leader iranien, et dans l’autre le chef du mouvement du Jihad islamique, Baha Abu al-Atta, en novembre 2019.

Hayman a expliqué que les services de renseignement israéliens avaient contrecarré plusieurs plans et entravé le transfert de fonds et d’armes vers l’Iran, dans le but d’empêcher l’enracinement iranien en Syrie.