SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

Un avertissement américain à Moscou : « Il ne peut y avoir de négociations sur la sécurité européenne sans nos alliés »

Washington a répondu vendredi aux propositions russes visant à empêcher l’expansion de l’OTAN vers l’est, grâce à la porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki, qui a prévenu qu’ « il n’y a pas de négociations sur la sécurité européenne sans nos alliés et partenaires européens. »

Devant les journalistes dans l’avion transportant le président Joe Biden pour une courte visite en Caroline du Sud (sud-est), Psaki a confirmé : « Depuis des décennies, nous avons réussi à négocier avec la Russie sur les questions de sécurité. Rien ne nous empêche de poursuivre dans cette voie, mais nous le ferons en partenariat et en coordination avec nos alliés et partenaires européens. »

Il convient de noter que le ministère russe des Affaires étrangères avait publié, plus tôt dans la journée de vendredi, des projets d’accords entre la Russie, les États-Unis et l’OTAN sur les garanties de sécurité. Ces documents ont déjà été transmis à Washington et à ses alliés.

L’un des points du document est la fourniture par l’OTAN de garanties de non-expansion sur le territoire de l’Ukraine.

De plus, le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Ryabkov, a annoncé aujourd’hui que son pays était prêt à entamer des négociations avec les États-Unis sur les garanties de sécurité « jusqu’à demain », en référence à la proposition de Moscou de tenir des négociations à Genève.